Logo MTV Monaco-Top-Voyages

Robinsonnade au bout du monde : The Brando – Polynésie

À 20 minutes d’avion de Tahiti et 1 heure de Bora Bora, le resort de luxe The Brando plonge le visiteur au cœur d’une nature sublime, unique et intacte de Polynésie Française. Logé dans des villas somptueuses, il est choyé par un personnel dévoué et passionné.

Un séjour de rêve sur les îles mutines de Tetiaroa, atoll paradisiaque perdu au milieu du Pacifique.

Vous en rêviez… Marlon Brando l’a fait. Séduit par la beauté de l’atoll Tetiaroa et la culture polynésienne, lors du tournage du film Les révoltés du Bounty, l’acteur américain s’est installé sur l’un des îlots – un motus. Il y a créé un complexe hôtelier de luxe, respectueux de l’environnement, The Brando.

Au cours de votre voyage sur cet atoll du bout du monde, vous découvrez une faune extraordinaire. Nous vous promettons l’émerveillement.

Admirez le vol d’oiseaux exotiques, nagez avec les poissons multicolores des jardins de corail, vivez en direct la naissance des tortues de mer sur la plage, suivez de loin l’évolution des baleines à bosses.

Lors de votre séjour à Tetiaroa, vous vivez dans l’une des 35 villas, d’une, deux ou trois chambres. Chacune est construite à partir d’une structure en bois, recouverte d’un toit de feuilles de pandanus, dans la plus pure tradition polynésienne. Les différentes pièces sont largement ouvertes sur l’extérieur et vous offrent une vue imprenable sur votre plage privée de sable fin et blanc, les cocotiers qui la bordent et les eaux cristallines du lagon. Profitez, vous êtes au paradis…

Le resort The Brando vous propose diverses expériences, sportives, relaxantes, culturelles et gustatives. Parcourez l’intérieur du motus à vélo. Passez de motus en motus en pirogue ou en stand-up paddle. Participez à des cours de yoga ou de pilate. Faites-vous chouchouter dans l’étonnant spa, perché dans les arbres. Assistez à des conférences sur la faune, la flore et la riche histoire de Tetiaroa. Enfin, savourez la cuisine franco-polynésienne, du restaurant Les Mutinés, et japonaise du chef Kaito Nakamura au restaurant teppanyaki, le Nami.